Depuis l’Antiquité, les animaux ont acquis une place de taille dans notre société, d’un point de vue physique comme spirituel. Longtemps considérés  comme les intermédiaires entre le monde des humains et celui des dieux, les animaux et plus précisément les chiens sont devenus au fil des siècles nos fidèles compagnons, nos amis, … nos guérisseurs.

chien-hyene

Au XVIIe siècle, et donc bien longtemps avant  que ce phénomène n’atteigne l’importance qu’il a de nos jours, l’effet thérapeutique de l’animal sur l’homme avait déjà été accepté par tous. Prendre soin d’un animal était considéré comme une méthode efficace contre certains maux du corps et de l’esprit. Aux XVIIIe et XIXe siècles, diverses espèces animales étaient déjà présentes dans de nombreuses institutions de soins de plusieurs pays dont notamment l’Angleterre. Ce n’est pourtant qu’au 20ème siècle que  furent scientifiquement prouvés  les bienfaits des thérapies canines.

l-20130828220517

Un chien de thérapie est avant tout sélectionné selon des critères liés à sa race et son comportement. Il est ensuite spécifiquement formé à intégrer un programme thérapeutique ou éducatif à travers lequel il deviendra un véritable outil pour les professionnels. L’objectif de telles formations est l’amélioration de la qualité de vie et l’intégration sociale des personnes handicapées ou ayant des besoins spécifiques.

La thérapie assistée par la compagnie canine est aujourd’hui une méthode thérapeutique très répandue  dans de nombreux pays. Elle s’applique aux enfants, en particulier les élèves en difficulté, les enfants autistes, les enfants ayant des problèmes comportementaux ou des déficits d’attention, mais également les adultes comme les détenus, les personnes souffrant de toxicomanie, ou également les patients de maison de retraite.

the14

Cependant, cette pratique demeure très peu connue en France, et nécessite davantage de reconnaissance et de développement. Des études ont démontré que les chiens, par leur présence, leurs jeux, leur affection, réduisent considérablement le stress, favorisent les envies d’efforts et facilitent donc l’activité physique. Le chien à également des effets très positifssur la dépression et peut calmer l’anxiété.Les résultats de ces thérapies sont visibles très rapidement, les chiens permettent aux enfants malades de se décomplexer et d’oublier un instant leurs conditions. Ils s’avèrent également très utiles en matière d’alphabétisation, rendant l’apprentissage plus ludique. Le travail s’effectue généralement en petits groupes pour assurer au maximum la concentration des enfants. Une lecture est faite à haute voix, etau fil des jeux et des défis liés au chien, les enfants apprennent et retiennent de nouveaux mots en s’amusant.

1_the2

La présence du chien permet à l’enfant d’atteindre une concentration plus soutenue, et une meilleure communication, car plus détendue.

Le pouvoir psychologique et physique du chien est encore loin d’avoir dévoilé tous ses secrets. Mais il est clair que son effet est positif, nos “meilleurs amis” répandent le réconfort et la joie autour d’eux. Au-delà de l’accueil chaleureux qu’ils nous réservent lorsque nous rentrons du travail, ils nousapaisent, et en requérant toute notre attention, nous obligent à oublier les épreuves de la journée. Ces qualités sont depuis longtemps valorisées par de nombreux thérapeutes qui ne demandent qu’à partager leurs méthodes et à développer ces nouvelles approches thérapeutiques.

Vous avez aimé cet article ? restez en contact avec nous via notre page Facebook et notre compte Twitter !

 

 

Vous connaissez Gudog?

Gudog est une plateforme qui met en relation des dog sitters expérimentés avec des propriétaires de chiens. Notre plateforme permet à chaque propriétaire de trouver le dog sitter idéal, en facilitant la réservation et en garantissant un paiement sécurisé. Gudog est la meilleure alternative aux chenils.