L’été arrive à grands pas et nous pouvons enfin profiter des journées ensoleillées pour faire des activités de plein air avec nos chiens. N’est-ce pas génial ? Absolument. 

Mais ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Malheureusement, certaines choses peuvent se mettre en travers de votre chemin et transformer une journée de plaisir en drame pour votre meilleur ami à fourrure. La canicule n’est pas le seul ennemi des dangers de l’été ; les sétaires sont tout aussi dangereuses et peuvent avoir de graves conséquences si elles ne sont pas traitées immédiatement.

Continuez à lire pour en savoir plus sur les sétaires et comment les repérer.

Les sétaires : que sont-elles et comment peuvent-elles affecter notre chien ?
 


Photo de Juan Carlos sur Pexels

La sétaire est une mauvaise herbe caractérisée par une structure barbelée. Elle est composée de petites graines en forme de barbes qui, une fois séchées, tombent des tiges et se propagent très facilement. Vous les trouverez très probablement sur les sentiers de randonnée et les champs ouverts, mais elles peuvent aussi pousser dans les parcs et les jardins. 

À ce stade, vous vous demandez peut-être comment il est possible que cette minuscule graine puisse nuire gravement à votre ami à fourrure. Voici la réponse : les sétaires se prennent dans la fourrure de votre chien et s’insinuent dans presque toutes les parties de son corps, de la peau aux yeux, en passant par le nez, la bouche, les oreilles et, bien sûr, les pattes. Elles peuvent avoir de graves conséquences pour les chiens car, une fois qu’elles ont atteint toutes les parties intérieures, les queues de renard provoquent des infections et des abcès. Dans le pire des cas, elles peuvent même migrer dans les muscles. Il est donc extrêmement important d’agir immédiatement et de les retirer le plus vite possible.

Signes pouvant indiquer la présence d’une sétaire :

La vérité est qu’il peut être assez délicat de comprendre si votre chien a ou non une queue de renard, mais il y a certains signes auxquels vous devriez toujours prêter attention :

  • Les yeux : vous pouvez remarquer un larmoiement et un écoulement de mucus.
  • Nez : votre chien éternue et/ou saigne de la narine.
  • Bouche : toux excessive, déglutition répétée.
  • Oreilles : votre chien secoue la tête et pleure. Notez qu’il peut être difficile de repérer une queue de renard une fois qu’elle a pénétré profondément dans l’oreille.
  • Pattes : vous commencerez à remarquer que votre chien se mordille continuellement la patte ou se lèche entre les orteils. Si vous voyez un abcès, c’est malheureusement que la sétaire s’est déjà introduite dans la patte de votre ami. 

Parfois, des symptômes similaires peuvent apparaître même si le problème n’est pas causé par une sétaire. Néanmoins, sachant qu’il s’agit d’un danger répandu et courant en été, nous vous recommandons d’amener votre chien chez le vétérinaire pour un contrôle si vous remarquez l’un de ces signes.

Ce que les vétérinaires recommandent :

Il est essentiel d’éliminer les sétaires de votre jardin ou de la zone où votre chien passe habituellement du temps sans laisse.

Gardez un œil sur les sétaires pendant les promenades et essayez d’en éloigner votre chien. Il est bon de tenir votre chien en laisse courte lorsque vous le promenez, car cela vous permet de maîtriser la situation.

Surtout, vérifiez votre chien après chaque promenade ou jeu en plein air. Peignez-le soigneusement et inspectez sa fourrure, ses oreilles, ses yeux, son nez et ses pattes, notamment dans l’espace entre les orteils.

Que faire si vous repérez une sétaire : 


Photo de Mabel Amber sur Pexels

Il peut arriver qu’en inspectant votre chien après une promenade, vous repériez une queue de renard. Dans ce cas, vous devez tout d’abord évaluer si la queue de renard est encore superficielle ou non.

Vous pouvez en repérer une sur le pelage de votre chien, par exemple. Vous pouvez alors procéder à son enlèvement avec vos mains ou à l’aide d’une pince à épiler si vous voulez être encore plus prudent. Veillez à ne laisser aucune partie de la queue de renard derrière vous.

Par contre, si elle a déjà pénétré dans la peau ou, dans le cas de l’oreille, si vous constatez qu’elle est déjà profondément enfoncée, il est préférable d’emmener immédiatement votre ami à quatre pattes chez le vétérinaire. Plus vite la queue de renard sera enlevée, mieux ce sera. Il est important que vous ne le fassiez pas vous-même à la maison, car la queue de renard peut se briser en morceaux et certaines parties peuvent rester à l’intérieur. 

Utiliser ces informations avec un promeneur de chiens : 

Les promeneurs de chiens de Gudog planifient généralement plusieurs itinéraires de promenade dans leur région, qu’ils savent adaptés aux chiens. Cependant, nous vous recommandons toujours de parler à votre maître avant toute promenade pour confirmer l’itinéraire et vous assurer que tous les accessoires nécessaires sont fournis (eau, laisses, sacs à crottes, etc.), ainsi que le régime d’exercice habituel de votre animal, les médicaments qu’il prend ou les allergies qu’il peut avoir, y compris les problèmes saisonniers, comme les sétaires.


Vous connaissez Gudog?

Gudog est une plateforme qui met en relation des dog sitters expérimentés avec des propriétaires de chiens. Notre plateforme permet à chaque propriétaire de trouver le dog sitter idéal, en facilitant la réservation et en garantissant un paiement sécurisé. Gudog est la meilleure alternative aux chenils.