Votre famille s’agrandit et vous êtes sur le point d’être parent. Vous vous demandez si cette nouvelle étape dans votre vie pourrait perturber votre chien, surtout s’il s’agit de votre premier enfant. Si jusqu’à présent votre chien était traité comme un prince chez vous, le changement risque de le surprendre et en ne sachant pas comment réagir face à tant de modifications dans sa routine, il pourrait commencer à avoir un mauvais comportement. Sur Gublog nous allons vous expliquer les étapes à suivre pour que tout ce passe pour le mieux et que très rapidement votre bébé et votre chien deviennent les meilleurs amis du monde.

Des milliers de Sitters de confiance sont disponibles pour s'occuper de votre chien comme d'un membre de la famille !

Pendant la grossesse: les préparatifs à la maison

Il est important que votre chien ne perçoive pas un changement trop brusque dans sa routine et dans l’attention qu’il reçoit. Avec l’arrivée d’un bébé votre rythme de vie et vos priorités changent, c’est la chose la plus normale au monde. Il est donc important de bien vous préparer et anticiper les événements. Les mois d’attente qu’offre la grossesse sont le moment tout trouvé pour tout organiser. Certaines personnes ont pris la mauvaise habitude de traiter leur chien comme un enfant, et de lui permettre absolument tout à la maison. Que vous soyez sur le point de devenir parent ou non, ce genre de comportement est toujours une très mauvaise idée. Malgré tout l’amour que nous pouvons avoir pour eux, les chiens ont besoin de limites et d’avoir un maître qui soit un référent en matière d’autorité. Le fait d’avoir des règles à suivre et des ordres à respecter leur apporte beaucoup de bien-être car ils trouvent une structure qui les apaise. Si vous passez tout à votre chien il est temps de changer cette mauvaise habitude en commençant dès à présent. Il y a fort à parier qu’au début votre chien soit assez retissant, puisqu’il ne comprend pas ce qui arrive. Si vous vous rendez compte que la tâche est plus compliquée que prévu, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste (vous pouvez demander par exemple les coordonnées d’un éducateur canin à votre vétérinaire), surtout si vous attendez la venue d’un bébé.

La naissance d’un bébé chamboule votre organisation et apporte également son lot de (nombreux) nouveaux objets à la maison. Il est important de transmettre à votre chien une sensation d’apaisement et de normalité. Plutôt que d’interdire, il faut renforcer les comportements positifs en le félicitant. Si vous ne voulez pas que votre chien entre dans la chambre de votre enfant il faudra le lui apprendre. En lui disant “non” chaque fois qu’il essaye d’en passer le seuil et en le félicitant lorsqu’il respecte votre ordre. Si vous pensez régler le problème en fermant simplement la porte de la chambre, pensez que tôt ou tard il vous arrivera d’oublier de la fermer. Laisser votre chien sentir les nouveaux objets dans la maison comme le berceau, la poussette ou les jouets du bébé, mais toujours sous votre surveillance. C’est sa manière à lui d’explorer ce qu’il ne connait pas, mais s’il commence à se montrer trop insistant arrêtez-le. Ne le laissez pas s’approprier des objets du bébé, surtout des jouets. Veillez à bien différencier les jouets du chien et ceux du bébé pour éviter de possibles accidents. Mais n’entourez pas la présence à venir de votre enfant de mystères et d’interdictions. Pour votre chien cela doit être un processus naturel, ne lui communiquez pas votre propre stress.

Il est également très important que votre chien sente qu’il fait parti de ce processus et ne soit pas mis de côté. Si jusque là il recevait un traitement de faveur, le changement sera difficile pour lui. Tout en prenant garde de respecter les bases de l’éducation canine, préservez son espace et réservez-lui des moments d’attention et de soin. Installez par exemple son panier dans un endroit où il pourra être au calme, sans pour autant l’éloigner trop du reste de l’activité du foyer. Faites attention à lui, assurez-vous qu’il ait toujours à sa disposition de l’eau fraîche et que ses rythmes de repas, de jeux et de promenades restent inchangés.

Après la naissance: le séjour à la maternité

Lors des premiers jours d’un nourrisson, nous passons plus de temps à la maternité qu’à la maison. Ne laissez pas votre chien seul toute la journée, il pourrait avoir l’impression que vous l’avez abandonné et mal réagir à l’arrivée de votre enfant. Vous pouvez par exemple demander à un proche de se rendre chez vous pour passer du temps avec votre chien et le promener. Si personne ne peut vous rendre ce service dans votre entourage, vous pouvez faire appel à un dog sitter de Gudog près de chez vous avec un service de promenade ou de garderie de jour. Profitez du moment où le père de l’enfant rentre dormir à la maison le soir pour introduire l’odeur du bébé chez vous, avec un vêtement, une peluche ou une couverture appartenant au bébé.

L’arrivée du bébé à la maison: le temps des présentations

bébé et chien

Photo: Theilovedogsite.com

Le moment des présentations est la clef de voûte de tout le processus d’adaptation de votre chien au nouveau membre de la famille, il faut donc bien s’y prendre. Une fois arrivé à la maison, ne vous précipitez pas sur votre chien. Entrez tranquillement et dans un premier temps ne faites pas attention à lui. Une fois qu’il sera calmé, approchez-vous de lui normalement, en tenant votre bébé dans vos bras. Vous aurez besoin de l’aide d’un autre adulte à ce moment-là, qui sera chargé de mettre au chien son collier et sa laisse. Celle-ci sera utile pour éloigner rapidement le chien en cas de mauvaise réaction. Faites asseoir votre chien et baissez-vous doucement vers lui pour qu’il puisse sentir le bébé. N’approchez jamais le visage de l’enfant, commencez toujours par les pieds. Laissez votre chien sentir l’enfant quelques secondes et relevez-vous doucement. Ne faites pas trop durer ce moment et si votre chien s’excite trop ou commence à aboyer ou à grogner, arrêtez-le tout de suite. Soyez ferme tout en faisant preuve d’autorité mais ne criez ou ne le frappez surtout pas. Si cette première rencontre s’est bien passée vous pouvez féliciter votre chien en lui donnant une friandise. Laissez passer quelques instants et après avoir retenu l’attention de votre chien sur une autre activité, vous pourrez recommencer l’opération pour vous assurer que tout se passe bien.

Les premiers mois avec un chien et un bébé

Pendant les premiers mois de sa vie, votre enfant restera dans son berceau, dans vos bras ou dans un transat. Il ne partira pas (encore) à la découverte du monde extérieur. Ce qui vous sera d’une grande aide puisque pendant cette étape-là vous pourrez contrôler chaque contact entre votre bébé et votre chien. Une fois les présentations faites, c’est le moment de tout faire pour que votre chien associe la présence de l’enfant à des éléments positifs. Vous pouvez par exemple prendre votre enfant avec vous lors des promenades de votre chien, mais attention n’attachez jamais la laisse à la poussette. Pensez à avoir constamment des friandises à portée de main pour en donner à votre chien à chaque fois que le bébé se manifeste. Par exemple si votre enfant pleure beaucoup, essayez de lui transmettre à lui comme à votre chien une sensation de sérénité. Si vous restez calme, votre chien finira par trouver cela normal. 

Votre enfant commence à explorer le monde qui l’entoure

Malheureusement des accidents entre chiens et enfants font souvent la une des faits divers. Il faut néanmoins rappeler une chose importante: il n’y a pas de mauvais enfants ou de chiens méchants. Si ce genre d’accident arrive c’est parce que dans ces cas-à les adultes responsables n’ont pas su anticiper, éduquer et protéger. Et même si votre chien est un amour, ne le laissez jamais seul en présence d’un jeune enfant. Votre surveillance doit être constante. Les enfants et les chiens parlent deux langues différentes et un simple malentendu peut terminer en tragédie. Dès que votre enfant en aura l’âge, apprenez lui une chose essentielle: le respect des animaux. Un enfant doit comprendre très jeune que les êtres vivants ont besoin de calme et d’espace. Qu’un chien n’est ni un jouet ni un cheval sur lequel grimper. Encore moins une peluche que l’on peut embêter à tout moment. Apprenez à votre enfant qu’il doit laisser le chien tranquille, surtout si celui-ci est en train de manger ou de dormir. Expliquez lui également que même si le chien de la famille est gentil avec lui, tous les chiens sont différents et qu’il doit toujours vous demander la permission avant de s’approcher d’un chien qui n’est pas le votre.

Un ami qui laissera dans son cœur une trace indélébile

Votre enfant n’est plus un bébé, il a appris à respecter votre chien et une nouvelle routine s’est installée chez vous. S’ouvre maintenant à vous une vie de famille remplie de moments de tendresse et de complicité. Votre chien participera activement à l’éveil de votre enfant, c’est une belle amitié qui commence. Savez-vous que les enfants qui grandissent entourés d’animaux de compagnie ont de meilleures défenses immunitaires? Qui plus est, prendre part à l’éducation d’un animal dès le plus jeune âge permet aux enfants de développer le sens des responsabilités, l’empathie et le respect envers d’autres espèces. Si vous avez grandi avec un chien vous le savez déjà, les aventures que vous avez vécu à ses côtés ont donné une couleur spéciale à votre enfance, et bien qu’il ne soit plus à vos côtés, vous pensez souvent à lui avec beaucoup de tendresse. S’offre à vous la possibilité de faire ce grand cadeau à votre enfant, profitez à présent de cette magnifique étape de vos vies.

bébé et chien

Photo: dogs.lovetoknow.com

Vous connaissez Gudog?

Gudog est une plateforme qui met en relation des dog sitters expérimentés avec des propriétaires de chiens. Notre plateforme permet à chaque propriétaire de trouver le dog sitter idéal, en facilitant la réservation et en garantissant un paiement sécurisé. Gudog est la meilleure alternative aux chenils.